Vote Electronique

Vote électronique par ordinateur :

Nous pourrons voter sur ce site du dimanche 16 janvier 2022 à partir de 00h00 au samedi 22 janvier 2022 jusqu'à 23h59, soit pendant 7 jours 24h/24.

Comme jusqu'à présent, vous aurez un choix à faire et vous cliquerez sur votre choix sur OUI pour un seul des candidats. Au cas où, si besoin, un vote blanc sera disponible aussi.

Alors, la mention A VOTÉ apparaitra quelques instants sur la page.

Le vote électronique est anonyme et ne retient que le choix exprimé. Un algorithme empêchant une même identité de voter plusieurs fois sera en place. Chaque identité ayant été vérifiée et validée.

Chaque électeur est maître de la confidentialité de sa démarche électorale dans son isoloir personnel. Il peut exprimer son vote en toute discrétion.

Pendant les 7 jours du vote électronique, les votes physiques dans les bureaux de vote seront collectés et ajoutés, après vérification, dans la comptabilisation des votes électroniques, sous contrôle d'un huissier.

Merci à tous ceux qui se déplaceront pour voter dans une urne de ne pas venir aussi voter par ici. Ceci en toute confiance et afin de ne pas nous faire perdre du temps pour vérifier quelques doublons possible, avec toutes les contraintes administratives et de délai que cela engendrerait.

Lire la suite

Vote Physique

Modalités du vote physique

Remplissez tout d'abord le Formulaire d'établissement de point de vote (lien cliquable). Il nous permettra de vous contacter et d'établir le maillage territorial.

Puis suivez les instructions ci-dessous. Il est nécessaire de construire un point de vote physique qui corresponde avant tout à vos besoins. Pour cela, nous avons établi un premier kit de point de vote qui conviendra à la majorité des situations. Nous allons affiner le trait ultérieurement mais celui-ci fera l'affaire pour expliquer de quoi il s'agit.

Le point de vote sera à établir dans la rue, sur une place publique, devant une mairie si le maire est d'accord, dans un espace privé mis à disposition du grand public ou de façon plus orthodoxe, comme un événement particulier si les organisateurs sont d'accord (exemple : concert, orchestre, théâtre, réunion d'association). Il est alors nécessaire qu'il soit estampillé "Meeting Politique", et qu'il soit en accès libre. Nous réfléchissons encore à la stratégie de monétisation du point de vote physique mais une chose est certaine : ce sera de l'ordre d'un euro symbolique.

Pour des raisons de budget et d'organisation, chaque électrice et chaque électeur, qui choisira le vote physique dans une urne, devra produire lui-même le "bout de papier" blanc au format A5 et inscrire, avec la même couleur et en majuscule, uniquement le prénom et le nom du candidat de son choix, et le plier en 4 bien serré pour le glisser dans l'urne, car il n'y aura pas d'enveloppe ni forcément d'isoloir dans nos bureaux de vote. L'isoloir, c'est pour ceux qui en ont les moyens !

Donc juste une urne, et une vérification de votre identité avec votre carte électorale seront enregistrées. Cette procédure simplifiée sera réalisée et contrôlée par tous les bénévoles formés qui se seront engagés pour que ces votes physiques puissent avoir lieu en toute confiance et sérénité. Un outil de vérification de vote en ligne (API) sera mis à disposition aux organisateurs du vote.

La date : ce dimanche 23 janvier, de 10h à 20h, dans les bureaux de vote qui auront été établis avec cette méthode sur toute la France, dans votre grande ville ou dans votre village, dont les lieux vous seront précisés ici au fur et à mesure de leur mise en place garantie et supervisée. Tout ceci ne sera possible que selon l'investissement bénévole de chacun de vous pour que ces bureaux de vote puissent exister. Les coordonnées du comité d'organisation des bureaux de vote seront accessibles ici-même prochainement sur ce site.

Lire la suite

Claire Tourneret de Haas

Claire Tourneret de Haas

Présentation

Biographie

Le parcours d’une éprise de justice d’écolonomie et de démocratie qui a surmonté « presque » tous les obstacles que des individus qui utilisent les pouvoirs qui leur sont confiés de manière malveillante ont mis sur sa route

Fille d’un ingénieur en électronique passionné de cinéma et de musique et d’une maman institutrice en Maternelle passionné de théâtre, tous deux bricoleurs en diable (à part les murs porteurs et le toit, ils construiront ensemble toutes leurs maisons), dès son plus jeune âge, la jeune Claire prend le goût de la fabrication et de l’édification, du faire avec ses mains et sa tête. Toute sa vie elle nourrira son imaginaire autant de BD de vulgarisation « scientifique » 1 , que d’essais philosophiques ou politiques 2 , sans s’arrêter pour autant à fanstasmer, mais chaque fois s’attachera malgré l’ambition à les réaliser Puis tout au long de sa vie, elle ne cessera d’appréhender toutes sortes de mode de créativité susceptibles de construire des mondes nouveaux : photographie, cinéma ; vidéo truquée ... l’artistique venant toujours se mêler harmonieusement au « technologique» ; sans que l’un prenne le pas sur l’autre.

Au début de l’adolescence, elle a la chance d’être intégrée dans le Collège pilote de Marly le Roi (Yvelines). Ce dispositif scolaire est animé par des professeurs « visionnaires » qui avaient su comme personne anticiper les futurs besoins d’une société responsable. Déjà en 1974 , ils avaient perçu, qu’il fallait façonner un nouveau type d’être humain beaucoup plus autonome, que ceux sortis des siècles précédent. Toute l’architecture du collège est pensée afin de favoriser l’épanouissement des élèves. Par exemple chaque niveau 6° 5° 4° 3° dispose d’un bâtiment en forme de trèfle à 4 feuilles ; chaque feuille étant dédiée aux même élèves d’une classe toute l’année ; sauf salle spéciale : labos ; atelier cuisine ; peinture ; etc... ce sont les professeurs qui viennent aux élèves dispenser leur matière. Le centre du trèfle, lieu de l’inter- classe est un forum flanqué d’une volée de 3 marches qui serviront de bancs ou d’estrade... Un réseau câblé permet, à partir d’un plateau TV, de créer et de diffuser des émissions de TV dans toutes les classes. Ce qui modernise l’exercice classique de l’exposé. D’autre part les élèves sont initiés très tôt à la recherche documentaire. Certaines évaluations ou interrogations se font déjà de manière interactives, à partir de questionnaires à choix multiples... Toute la pédagogie étant centrée sur l’hypothèse, qu’un élève peut très tôt être autonome et faire de son groupe auquel il appartient un groupe responsable qui possède les techniques et les méthodes lui permettant de s’auto discipliner et de rayonner au delà de son cercle.

Cet apprentissage précoce de la liberté de paroles qui assume la contrepartie de la responsabilité de ses actes et la tenue de ses engagements s’ancrera de manière indélébile dans l’esprit de cette ainée d’une fratrie de quatre ; créant chez elle une confiance inébranlable en l’être humain ; et en sa volonté, par le truchement des groupes auxquels il appartiendra tout au long de sa vie, de faire « société » capable alors de peser collectivement sur la marche du monde.

Puis forte de ses compétences acquises très jeune, elle sera diplômée mention très bien en 1984 de « l’IMAC institut image et communication » à l'université de Paris XIII. Sa vie professionnelle sera donc consacrée à la transmission des savoirs et à la vulgarisation scientifique, via les nouvelles technologie de l’information de l’image du son et des télécommunications.

Si dans cet univers bouillonnant d’innovations au niveau mondial, ses premières années furent occupées à bâtir l’avenir de ces technologies du savoir pour tous avec les autres pionniers du numérique très rapidement.

Mais très vite la réalité de la société française « maltraitante » va la rattraper. Et 20 à 30 ans plus tard, il lui faut déchanter. A la place d’avoir bâtit des outils de d’un soft power pacifique (possibilité pour chacun de ne plus dépendre d’autorités malveillantes, d’assurer sa survie et celle de sa famille facilement, de penser librement pour réfléchissant pas eux-mêmes, chacun soit le meilleur à décider de son destin, participant grâce à ses talents et ses efforts à la création de bienfaits et de richesses qui profiteront à tous...), à la place elle se retrouve toujours face un peuple de moutons près à suivre n’importe quelle autorité même arrogante et malveillante ; une minorité d’individus tricheurs qui s’érigent des légitimités en écrasant l’autre ou en lui créant des dommages ; des individus malades qui n’ont qu’une obsession pour se sentir exister comme tous les sociopathes : contrôler l’autre ses faits et gestes et tout qui lui arrive jusqu’à maintenant contrôler ce qu’il pense pour lui indiquer ce qu’il devra penser ! Dans un tel système d’organisation perverse via la captation monétaire par quelques traitres à l’humanité, Les technologies deviennent l’alpha et l’Omega d’une minorité cruelle et maltraitante prête au pire pour dominer et décider de la vie de tous les terriens (les puces devenant des micro- chaînes visant à nous faire prendre des vessies pour des lanternes)... En même temps que les anciens pouvoirs guerriers du « hard power », au lieu de gérer la planète et ses ressources en bon père de famille ou en bon intendant, sont en train de finir leur travail de pillage et de destruction de notre environnement, parce qu’ils haïssent toute possibilité de diversité qui pensent-ils si ils les laissaient co-exister à coté d’eux, leur feraient de l’ombre (syndrome des indiens d’Amériques).

En parallèle de ce parcours professionnel d’éclaireur, Citoyenne active, Claire Tourneret de Haas a eu l'occasion d'expérimenter de nombreuses modalités d'exercice de «démocratie participative» ; ce sans des contextes réels ou dé- matérialisés. Avec notamment :

  • sous la houlette du député Christian Blanc, nous avons réalisé l'étude avec des citoyens volontaires de la faisabilité des pôles de compétitivité (Rapport ministériel sur les Pôles de croissance).
  • Au sein des associations de l'Ami public ou de parents d’élèves, elle a organisé et animé de nombreux débats, - notamment celui sur l’école en 2004 ; la réflexion citoyenne sur le fiasco des élections en 2001 ; les débats sur la constitution européenne ; puis ceux sur la justice en 2006 visant à sensibiliser les candidats avant les élections présidentielles ;
  • mais à l’aide de plusieurs Internautes motivés qui n’ont fait que travailler à distance et par email sans jamais se rencontrer, elle a aussi rédigé plusieurs réformes ! Dans ces années 2004-2010, nous avons réussi à produire plusiuers projets de réformes très efficaces et peu coûteuses : réforme de l'Education Nationale, une sur la décentralisation, une sur la justice et une autre sur l’économie à partir de l’Innovation.

Puis forte de toutes ces expériences de démocratie participatives, en 2009 elle crée la Start-up Citizen Média, basée sur un modèle économique « des jeux massivement multi-joueurs » qui a pour vocation de faire concurrence aux GAFAM et de devenir le leader français mondial à la tête d’une nouvelle industrie culturelle aux potentiels pharamineux... Une industrie non polluante par essence, puisque qu’il s’agit d’exploiter une matière que nous espérons en quantité infinie : la matière grise.

Sauf qu’épreuve ultime, en 2015, au moment où la start-up est prête à prendre son envol, les appétits féroces vont faire de même... Certains investisseurs, affirmant que les femmes ne sont pas faites pour diriger les entreprises technologiques d’une aussi grande envergure, vont aller brader notre technologie à de vieux barbouzes qui pour s’emparer du patrimoine d’autrui sans efforts font croire aux entrepreneurs de ce pays, que quand ils les dépouillent, ils agissent au nom de la Justice et du peuple. De cette décision de destituer la présidente prise en 1 heure de temps et sans contradictoire, va s’en suivre le pire calvaire que peut vivre un être humain au XXIème siècle...une vie de terreur et barbarie que nul n’aurait penser imaginable dans un état de droit.

Car à partir de là, Claire TOURNERET de HAAS, est tombé entre les griffes d’un mandataire judiciaire, qui avec la complicité des procureurs de la République, des juges, des magistrats, des avocats...et de tous ces faux professionnels du droit, de la banque, de l’administration fiscale... n’auront plus qu’une chose en tête : la priver de tous ses droits ; la mettre en prison ou en hôpital psychiatrique, lui retirant peu à peu et- à petit feu (la justice est lente) à coups de tortures du droit et de la logique qui brisent tout entendement, tous les moyens de vivre dignement voire de survivre... tous ces prédateurs agissant en bandes organisées depuis tant d’années qu’ils sont intouchables...

Ayant compris très vite, que ce sort ne lui était pas réservé (le suicide chez les entrepreneurs qu’on endette pour ensuite les liquider un problème de santé publique), celle-ci a fait de combat contre la barbarie infligée par la justice son cheval de bataille... de ses dernières années ! Un combat qu’il n’est pas question de perdre car cette impéritie de la justice est la cause de dizaines de milliers de tragédies par an sur notre territoire Français.

Voici ma déclaration en tant que candidate à l'élection présidentielle 2022 dont une partie avait été faite le 14 juillet 2021.

En effet, en ce jour de commémoration de la PRISE de la Bastille et suite à la PRISE de décision de Macron et de ses sbires d'affaiblir notre pays, il nous faut UNE PRISE DE CONSCIENCE et UNE PRISE de POUVOIR sérieuse qui puisse remettre de l'ordre, de la santé, de la bonté, de la beauté et de la sécurité, dans notre pays.

Nous avons laissé plus que leurs chances à ces incompétents et à ces nouveaux #FRANCEPSTEIN de "la prise de décision pour autrui" de montrer leur capacité à nous gouverner ! Ces derniers mois de propagande nous ont démontrés que désormais ce serait un danger extraordinaire pour le peuple français, si ces homononcules mal formés conservaient leur pouvoir !

Car inéluctablement, s’évitant d’avoir à subir les conséquences des décisions qu’ils prennent dans leur bunker, ces fils et petits fils de familles esclavagistes ou de profiteurs tricheurs, ils ne savent que tout détruire.

Ce qui se passe en ce moment dans nos pays dit « civilisés » pourrait n'être pas fictif et ressembler, peut-être en pire, à des évènements les plus sombres de l'histoire humaine.

Je ne pose pas cette candidature pour moi même et satisfaire mon égo et mon besoin de pouvoir.
J’ai été toute ma vie chef d’entreprise et je sais ce que c’est que d’avoir du pouvoir ou de l’autorité.
Sauf qu’à l’inverse des petits bleu-bites qui nous dirigent ou veulent déterminer notre destin à l’image de leur petitesse d’esprit, je n’ai jamais joui d’avoir du pouvoir sur autrui. Le pouvoir c’est mon pouvoir sur moi seule et mes pensées et mes actes. Je veille à ce qu’ils soient précis et respectueux des autres ! Jamais une de mes décisions n’a créé de dommages à autrui ; que ce soit à court moyen et longe terme.

...mais parce que j'aime profondément mon pays... et que je suis certaine que notre peuple vaut bien mieux que ce que lui proposent ces truands que sont tous devenus ses politiques de quel bord ils soient ! Je suis fière de notre histoire commune ; j’ai confiance en ce que les français de génération après génération, en rédigeant soigneusement nos lois communes, ont essayé de faire au mieux pour le bien de tous...Ils ont su inventé des mécanismes pour que nous puissions commercer échanger ensemble, sans nous taper sur la gueule.

Aussi je n’accepte pas qu’une bande de vandales suivis par des moutons soient en train de tout nous saccager...

Il suffit, le monde va a volo à cause de tous ces psychopathes qui ont pris le pouvoir..;partout où c’était possible.

Je pense que du fait de mon expérience hors norme, j’arriverai à de bien meilleurs résultats que tout ce ramassis de médiocres publicitaires sans âme qui réussissent à s’imposer dans nos vies non pas par la force de le sagesse, mais par la force brutale et cruelle de la bêtise.

Nous ne sommes même plus devant de la politique politicienne ! Nous sommes devant des escrocs qui ont infiltré tous les lieux de pouvoir... et qui les utilisent non pas dans de respecte des lois et des leurs missions de service public mais pour satisfaire leurs egos malades.

D’où au lieu de nous gouverner à coup de décisions sages et raisonnables, ces imbus d’exu-mêmes qui n’écoutent personne, ne font que s’entendre entre eux, pour nous anéantir toute possibilité de futurs dignes d'être vécus.

Pour nous débarrasser de ce que je nomme la « férocité blanche » en référence au livre de Rosa Amelia Plumelle-Uribe , il n'y a pas d’autres solution que de compter sur tous les hommes et les femmes de bonne volonté de ce pays... D’où qu'ils viennent ou reviennent... même du fin fond du désespoir...

Si je me présente à cette élection, c’est que je pense que cette fois, c’est seulement par le droit et la raison, que nous reprendrons notre destin en main... la voie des élections présidentielles et législatives est une de ces portes ouvertes qui nous permettra de renouveler profondémment le fonctionnement de toutes nos institutions... et de nous assurer que d’autres personnalités (non corruptibles) puissent prendre le pouvoir de manière pacifique et démocratique... Il faut que nous réussissions à mettre enfin à la tête de ce pays des hommes et des femmes enfin sérieux et animés de la seule volonté d'édifier un monde dans la version la plus sublime de ce que nous rêverions d'édifier !

Sauf que peu de personnes à l’heure actuelle, ont les épaules assez larges : et pour gouverner ; et pour, avant d’arriver à ces postes, affronter les hommes ou les femmes qui le dirigent depuis des années....

Ces gens occupent le pouvoir par la force de leur seule parole et de leur mauvaise foi sans borne.
Pour cela ils se sont emparés de tous les médias mainstream et entendent par la censure des réseaux museler toute voix discordante.... C’est pourquoi, avant de reprendre notre souveraineté, c’est avec notre seule parole qu’il nous faudra affronter les tricheurs...

Des tricheurs tout puissants puisqu’ils disposent de moyens hors norme pour faire basculer l’opinion et truquer les élection en répandant un discours de peur voire en organisant des opérations type « Reichtag » qui auront pour but de décrédibiliser leurs opposants ... des procédés qui, on se souvient, avaient amené Jena-Marie Le Pen au 1 er tour de la présidentielle. A chaque fois c’est le même coup ; faire peur et créer de l’insécurité pour faire croire que seul des personnes autoritaires pourront ramener l’ordre ; éliminant ainsi toute autres forces vives porteuses d’autre possibles ou d’autres projet de société.

C’est pourquoi même si cela paraît fou, la seule stratégie gagnante pour se débarrasser à jamais de ces imposteurs est dans un premier temps non pas d’avoir des idées des programmes ( ce qui n’est que de la communication politique) mais d’avoir une personnalité forte qui, s’appuyant sur tous les groupes citoyens existants, gagnera ces élections 2022...

Une personne intègre, qui n’a jamais failli dans toute sa vie, agissant avec courage et détermination face à l’inconcevable, l’horrible ... Il faut donc une personnalité comme la mienne capable de mobiliser les âmes et les hommes ; une personne sincère et authentique qui jamais ne pourra décevoir ou mentir ; car elle ne promettra jamais ce qu’elle ne pourrait pas être certaine de tenir...

Alors : pourquoi je suis la meilleure candidate pour les élections présidentielles de 2022 ?

Parce que je suis comme vous élevée par une famille normale, j'ai tenté comme vous de me faire une place une bonne vie dans cette société française sans pour cela avoir besoin d’acraser l’autre ou de lui causer des dommages.

Or force est de constater que je n'ai rencontré que piège et malveillance de la part de toutes les institutions de mon pays, et notamment de la part de la justice qui en réalité a systématiquement défendu mes agresseurs et les tricheurs qui ne respectent aucune loi.

Par exemple alors que j'ai monté une start-up qui avait pour objet de concurrencer les GAFAM étrangères, hé bien la BPI puis les impôts puis les banques et au final la justice n'ont cessé de me mettre des bâtons dans les roues, alors que pendant le même temps avec l’argent public, ils faisaient des ponts d'or aux fils de familles riches qui ne présentait que des entreprises « gadgets ». J'ai découvert un système de l'innovation bouclé sur lui-même avec des acteurs qui ensemble blanchissent l'argent public en argent privé, redonnant sous couvert de CIR et CICE toujours au mêmes. Bloquant toute possibilité de développement économique car ce n'est pas les riches qui profitent des dysfonctionnement de la société, qui vont nous inventer de nouveaux concepts de ruptures qui leur leur ôterait leur pré-éminence et leurs privilèges.

Vous n'imaginez pas ce que j'ai été capable de faire pour tout ceux qui étaient dans les mêmes problèmes que moi ? Vous n'imaginez pas combien de fois, j'ai pris le taureau par les cornes, et que je me suis dressée devant les irresponsables pour les contraindre à résoudre les problèmes de la manière dont ils étaient sensés le faire, payés de leurs bons salaires et de la sécurité de l’emploi pour cela. Vous n'imaginez pas quelles réponses ces privilégiés (ces "sans soussailles » comme les appelle mon fils) ont osé me formuler, montrant chaque fois leur pauvreté d’esprit ?

Ce que j'ai fait toute ma vie pour changer le monde que ce soit à travers mon entreprise, mes associations, mes combats du quotidien.. .ja vais le faire maintenant pour vous tous.

Si je suis votre leader et votre représentant, sachez que j'irai jusqu'au bout ! Je n'aurais peur de rien ; ni de personne ! Je vous ferai peu de promesses, mais toutes ces promesses seront tenues.
Et elles auront tôt fait de réveiller ceux qui depuis 40 ans ne font plus rien pour leur pays mais favorisent les criminels, Car quand je m'engage je m'engage sur un résultat et je n'ai plus de cesse que d'atteindre mon résultat (ou plus d'ailleurs) car je déteste perdre. Je ne peux pas comme tous les autres me permettre de vous duper on vous promettant des lunes que Nul ne pourrait tenir.

Mes propositions une fois portée au pouvoir

C’est d’ailleurs pour cela qu’au delà insuffler un nouvel esprit sur tout le pays en rassurant mes concitoyens les plus simples et probes que leur vie va changer durablement, mon programme de propositions (que je détaille dans un autre document) ne sera pas pléthorique..

Ce seront des propositions concrètes limitées dans leur nombre et dans leurs détails afin que leur mise en œuvre soit rapide et facile tout en entraînant chaque fois des spirales bienfaisantes et vertueuses.

Ces propositions, résultant de mon expérience des principales institutions du pays, et doivent permettre avec peu d’effort de provoquer des effets de levier formidables. Un certain nombre, sont déjà prêtes vianst à mettre au pas les institutions qui se sont dévoyés et ont détourné le sens de leur mission : une réforme de la justice ; une réforme de décentralisation ; une réforme de l’éducation nationale ; une réforme de la fiscalité de l’innovation et de la redistribution d’argent public et aides d’états.

Aussitôt installé, au pouvoir, un processus de type « constituant » sera lancé par un référendum : « voulez-vous changer la constitution de la France ? ». Avec l’organisation de débats et de fabrication d’information impartiale.

Des appels à la négociation seront lancés à la Cour européenne pour que notre pays retrouve sa souveraineté perdue à cause du traité de Lisbonne, et dans le dos du peuple. Cet acte fort lancera le débat en EUROPE sur ses dérives causés par de hauts fonctionnaires peu instruits du monde, ou aussi remettre en cause le système de lobbyistes, les privilèges des députés, etc...

Puis nous lancerons les bases de transformations d’envergure de plus longue haleine visant tout d’abord à ré-informer le public te lui redonner le gout de l’esprits critique ; des facultés humaines que la propagande politique a malmené pendant des années...

Ceci devrait à terme donner envie à chacun de s’occuper de politique au sens noble du terme.

C’est la seule solution pour construire ensemble une démocratie durable , qui ne dépendra plus des coups d’Etats de quelques-uns qui nous font croire qu’ils sont légitimes à décider à notre place, à entrer et à contraindre nos vies. Avant la fin du mandat présidentiel, seront installés des verrous juridiques à tous les niveaux (élection, vote blanc, RIC etc...) qui devront éviter définitivement les excès de pouvoir que nous avons connus ; ne puissent jamais plus se reproduire ; éliminant du jeu politique, toutes les oligarchies composées de décideurs incompétents.

Car comme l’appelait de ses vœux Tocqueville, il faudra remettre à l’ordre du jour une science politique pour tous capable d’ : « Instruire la démocratie, ranimer s’il se peut ses croyances, purifier ses mœurs, régler ses mouvements, substituer peu à peu la science des affaires à son inexpérience, la connaissance de ses vrais intérêts à ses aveugles instincts ; adapter son gouvernement aux temps et aux lieux ; le modifier suivant les circonstances et les hommes. » Car selon l’auteur de la démocratie en Amérique « Chacun a le même droit de définir la vie qu’il juge digne d’être vécue et de mettre en œuvre les moyens d’y parvenir. » Par conséquent « vivre démocratiquement avec ses concitoyens, c’est n’obéir qu’à soi et donc ne commander qu’à soi : n’obéir qu’à ce qu’on a voulu et aussi faire tout ce que sa propre volonté a ordonné ». Car « Le citoyen se forme politiquement dans les petites choses, ce qui le prépare à mieux affronter les grandes ».

Il faudra donc penser à installer des écoles permanentes (et gratuites) où « l'apprentissage de la liberté démocratique pourra s'ouvrir des petites choses (associations civiles) pour apprendre à s’intéresser aux grandes (associations politiques), où la pratique de l'action en commun pourra devenir une habitude et s'inscrire durablement dans les mœurs. »

A cet effet, le gouvernement dotera le peuple français de plateformes numériques originales de démocratie directe. Ces outils du « soft power » serviront ensuite à tous les groupes ou collectifs de citoyens qui veulent agir ensemble en tout point de la planète pour enrayer tous les excès des sociétés modernes qui, sinon vont finir par détruire toute la planète. L’exploitation de ces médias, médias collaboratifs, outre créer des centaines des milliers d’emplois dans le secteur de l’événementiel virtuel et de l’exploitation des contenus, permettront à tous les groupes d’humains de se créer des bases de savoirs incomparables de capitaliser des savoirs, savoir être et savoir-faire spécifiques en dotant leurs membres et leur cause d’« actifs immatériels ».

Lire la suite

Salvatore Fiorino

Salvatore Fiorino

Présentation

Biographie

Je suis né le 12 Juillet 1969 à Chartres (28) 3ème d’une famille de 3 enfants d’un père Italien (sicilien) qui est né et a vécu 30 ans à Tunis (Tunisie) avant d’arriver en France en 1957 et d’une mère Française.

Mon père était ouvrier plombier, ma mère au foyer gardait des enfants et faisait du ménage et repassage. Nous vivions très modestement dans un petit pavillon dans une petite ville d’Eure-et-Loir près de Chartres (28).

J’ai passé un bac technique puis un BTS. J’ai fait mon armée puis après une courte période de chômage (crise de 1993), j’ai fait une formation par alternance en Management de la Qualité.

J’ai ensuite intégré et progressé dans différentes entreprises industrielles, pour arriver maintenant au statut de cadre dirigeant membre du comité directeur de mon entreprise où j’ai en charge la Qualité, l’hygiène, la sécurité et l’environnement.

Très tôt intéressé par la politique au sens premier du terme, je n’ai jamais voulu adhérer à un quelconque parti politique, car j’ai rapidement vu et été éclairé sur le jeu de dupes qui nous était présenté dans cette parodie de démocratie.

Le mouvement des gilets jaunes pour lequel je m’investis depuis bientôt 3 ans (je suis membre des gilets jaunes constituants) a été pour moi un espoir et un moyen d’exprimer ma réelle vision de la politique, pensant, à tort, qu’enfin un mouvement de masse allait pouvoir faire tomber ce système oligarchique et que le peuple allait enfin pourvoir prendre sa souveraineté. Je m’inscris maintenant et je mets mon énergie à l’élévation de la conscience populaire pour qu’enfin le peuple éclairé puisse prendre son autonomie et s’autodéterminer.

Je suis père de 2 enfants et vit en concubinage avec ma compagne dans le cadre d’une famille recomposée de 4 enfants. Ma compagne s’investit également avec moi dans notre combat pour le bien commun.

Programme

Jaune comme le soleil

Idéologie - Doctrine

Système de société où le peuple est souverain, garantissant que l’homme est au centre des décisions et du fonctionnement de l’état pour le bien commun, la dignité et La justice.

Gouvernance par le peuple et pour le peuple dans le respect de l’humain, la nature, la planète et toutes les espèces qu’elle contient. La croissance ne doit plus être le moteur de la société, mais plutôt le renforcement de la solidarité et des services publiques.

Ce ne doit plus être le capital et l’argent qui régissent le monde. Cette société construite par et pour l’actionnariat et la possession où l’on a fait de l’homme des consommateurs qui alimentent le système ne peut plus durer.

Ce système doit s’arrêter: l’actionnariat, la course aux dividendes, les multinationales, l’hégémonie des banques et fonds d’investissement au profit d’une oligarchie doit être banni.

L’argent ne doit être qu’un outil d’échange et doit être utilisé dans le but de développer les valeurs de partage, d’humanité de développement humain, intellectuel et culturel, et doit servir à ce que partout dans le monde chaque être humain puisse vivre dignement et se développer intellectuellement dans, le respect de la terre et de la nature.

Pour cela nous devrons mettre fin aux bourses, à la spéculation, démanteler les multinationales au profit de coopératives de salariés associés, nationaliser les banques afin que l’argent ne se concentrent plus dans les mains d’un petit nombre, mais soit un outil de bien-être universel.
De même tout ce qui permet le fonctionnement essentiel de la nation sera également nationalisé: énergie, eau, transports, communications...

Ce qu’est la France

La France est à l’origine composée d’une population de type caucasien, et fait partie géographiquement et culturellement de l’Europe. Elle a été traversée dans son histoire par de multiples flux migratoires et a toujours été une terre d’accueil, mais elle a su garder son identité grâce à ses valeurs fortes.

La France a été Modelée par la religion chrétienne pendant plus de 1500 ans (villes et villages construits autour de l’église, congé le dimanche, Noël, Pâques...). La France possède une histoire riche, une culture, des coutumes, des traditions, un mode de vie bien particulier.

Le rôle de l’état est de garantir toutes ces caractéristiques qui définissent la France, et toute personne qui souhaite vivre en France doit s’engager à les respecter.

Instauration de la constituante:

  • Destitution du Président de la république
  • Dissolution de l’assemblée nationale et du sénat
  • Dissolution du conseil constitutionnel
  • Destitution de tous les conseillers et hauts fonctionnaires
  • Mise en place d’états généraux
  • Assemblée constituante
  • Rédaction de la nouvelle constitution
  • Mise en place de la gouvernance par le peuple pour le peuple

Modification des institutions:

  • Il n’y aura plus de professionnels de la politique, mais seulement un engagement au service de la nation pendant une période déterminée.
  • Remplacement du président par un conseil exécutif élu sous mandat impératif et révocatoire.
    Limitation des pouvoirs du conseil exécutif:
    • Police, gendarmerie, armée, affaires étrangères, diplomatie...
  • Mise en place du mandat impératif et révocatoire pour tous les représentants du peuple
  • Assemblée nationale (pouvoir législatif):
    • Diminution du nombre de siège
    • Premier ministre élu par les députés
      • Le premier ministre fonde son gouvernement qu’il soumet au vote du parlement
    • Composition de l’assemblée :

      • Représentants du peuple élus sous mandatimpératif et révocatoire
    • Mandats impératif de 6 ans, 50% de l’assemblée renouvelée tous les 3 ans.
    • Obligation d'avoir un casier judiciaire vierge
    • Démocratie directe principe de subsidiarité sous mandat impératif auprès des administrés
      • Assemblées locales participatives gérées par les députés avec les maires.
      • 1/3 des propositions de lois proviennent des assemblées participatives dans les circonscriptions
      • 1/3 de commissions des lois à l’assemblée.
      • 1/3 de propositions du gouvernement
      • Référendums tous les ans pour choisir les propositions et priorités à voter au parlement
        • Issues des assemblées locales
        • Issues des propositions du gouvernement
      • R.I.C.
        • Révocation de tous les représentants du peuple possible sur pétition (nbre
          de signatures à définir)
        • Proposition de lois / de suppression de lois
        • Propositions d’amendements
        • Proposition de révocation d’élus
        • Déclenchement en fonction du nombre d’administrés
        • Confirmation par référendum
    • Lutte contre les lobbies :
    • Transparence des Elus : obligation de démontrer que pour chaque contact avec un lobby, la partie adverse a également été reçue dans les mêmes conditions. Un élu n’a pas le droit de voir un lobby seul (Enregistrement de tous les contacts avec les Lobbies). Destitution de l’élu si non respecté, avec peines planchers lourdes pour les élus corrompus, et interdiction de se représenter à une élection
      • Suppression des enveloppes parlementaires. Remboursement des frais sur facture.
        Obligation de justifier tous les frais et de les rendre publique.
    • Fin des privilèges des élus (logements de fonction, voyages, subventions...)
    • Réforme du sénat à définir lors de l’assemblée constituante.
      Réforme ou suppression conseil constitutionnel à définir lors de l’assemblée constituante.
      Suppression du ministère de la justice, remplacé par une structure indépendante afin de garantir
      l’indépendance de la justice.
      • Election des procureurs de la république par les juges
      • Surveillance par des commissions populaires

Europe:

Sans la France, il n’y a plus d’U.E, la France n’a pas à se soumettre à l’Europe.
Suppression de l’U.E.
Sortie de l’Euro
Non à l’Europe actuelle, oui à la collaboration entre les états sur des projets communs pour le bien des populations et non des capitaux.

  • Sortie de L’U.E.
    • Dissolution du parlement Européen
    • Sortie de tous les traités de libre échange
    • Reprise de la souveraineté de la France
    • Réinstallation des frontières et des douanes
    • Créations de grands projets européens (environnement, industrie, transport,
    énergies, douanes) entre nations.
    • Projets d’aides au développement et à l’autonomie de l’Afrique.
    • Mise en place d’une taxe européenne sur le rééquilibrage social applicable aux
    délocalisations
  • Redéfinition des rôles de chaque institution.
    • Equipements
    • Ecole
    • Formation
    • Allocation de solidarité
    • Fonction publique
    • Chômage, pôle emploi
    • Allocation des budgets (dépenses et recettes)
    • Départements
    • Communes

Décentralisation:

  • Affirmation et mise en place du principe de subsidiarité
  • Suppression des régions
  • Suppression des intercommunalité.
  • De même que les députés de l’assemblée nationale doivent venir débattre dans les assemblées locales des futures lois à porter au Parlement, tout ce qui ne nécessite pas une régulation nationale doit se décider au niveau local.
  • Redéfinition des rôles de chaque institution.
    • Equipements
    • Ecole
    • Formation
    • Allocation de solidarité
    • Fonction publique
    • Chômage, pôle emploi
  • Allocation des budgets (dépenses et recettes)
    • Départements
    • Communes

Justice:

  • Suppression du ministère de la justice, garantie de la séparation des pouvoirs
    Comité de justice élus sous mandat impératif et révocatoire et sous surveillance du peuple
  • Toute exaction doit donner lieu à une réponse. Outre les peines habituelles, une importance
    doit être donnée au principe de réparation, ainsi que les excuses du condamné à la victime.
  • Protection des victimes
  • Protection des inculpés comme « présumés innocents » avant leurs jugements
  • Droit à chacun à pouvoir être défendu
  • Constructions de prisons
  • Réponse judiciaire systématiques pour tous les crimes et les délits
  • Fin du surcis
  • Chaque peine prononcée doit être effectuée
  • Cumul des peines (ex Guy George 8 meurtres = 8x30 ans = 240 ans de prison)
  • Addition des peines pour les crimes et délits multiples
  • Suppression du surcis
  • Durcissement des peines pour crimes
  • Durcissement des peines pour les récidivistes
  • Déchéance de nationalité et expulsion pour les multirécidivistes bi-nationaux

Fiscalité:

  • Suppression et remise à plat :
    • De toutes les taxes
    • De toutes les subventions et exonérations
    • De toutes les niches fiscales
  • TVA progressive :
    • De 0% pour les produits de première nécessité, 10% pour les produits d’équipement 25 % pour les produits de confort, 30% pour les produits de luxe
    • Instauration d’une taxe sur le bilan carbone des produits ou sur le kilométrage de provenance des produits (afin de privilégier l’économie locale et les relocalisations).
      Également applicable pour les composants d’approvisionnement des entreprises.
  • Cotisations salariales des employés
    • Uniquement liés à la sécurité sociale, l’assurance chômage (suppression des autres taxes : CSG, CRDS....) – Pas plus de 10% du salaire brut.
  • Impôts sur les sociétés
    • Ne plus prélever les cotisations salariales des employeurs sur les salaires et les emplois
    • Prélever les cotisations sociales au niveau des entreprises en fonction et en proportion du chiffre d’affaire par employé (plus une entreprise embauche, moins elle paie de cotisation et vice versa).
    • Taxer les bénéfices non redistribués ni réinvestis (taxation à 20 % des reversements aux actionnaires)
    • Taxer les groupes par site et lieux de profits et par rapport au CA généré en France et non plus par rapport aux adresses des sièges sociaux
    • Taxes sur les super – hyper marchés et zone commerciales péri-urbaines
    • Limiter les cotisations URSSAF des artisans et PME à 20%
  • Passer à 10 tranches l’impôts sur les revenus sur les salaires, diminution de son taux d’imposition
  • Imposition de tous les revenus hors salaires
  • Lutte contre l’évasion fiscales avec peines de prison ferme lourdes + amendes lourdes
    • Levée de l’anonymat des Trusts, loi interdisant les transactions avec des trusts anonymes dans les paradis fiscaux
    • Création de brigades d’inspecteurs pour pister l’évasion fiscale ➔ récupération de 100 à 150 milliards d’Euros/an
    • Réquisition des fichiers des banques – fin de l’anonymat des trust financiers
  • Imposition liée à la nationalité et non plus au lieu de résidence
    • Imposition de tous les Français, où qu’ils soient dans le monde.
  • Mise en place d’une taxe sur les transactions financières

Finance:

  • Restitution de l’indépendance monétaire
    • Re transfert de responsabilité monétaire de la banque centrale européenne vers la
      Banque de France
    • Nationalisation de la Banque de France
  • Reprise de la maitrise de la monnaie par l’état
  • Fin et fermeture progressive de la bourse.
  • Lorsque l’on investit dans une entreprise c’est que l’on croit en son projet, ce n’est pas pour faire de l’argent. Si on investit dans une entreprise on laisse son investissement au minimum 1 an.
  • Interdiction de la spéculation et des produits dérivés
  • Transactions financières
    • Taxer tous les mouvements d’actions et de capitaux
    • Appliquer une taxe (Tobin...) sur toutes les transactions financières.
    • Pousser pour que cette mesure s’applique au niveau mondial.

Lutte contre le chômage:

  • Prioriser la formation des chômeurs (formation professionnelle – formation par alternance – aide à la reconversion)
  • Refonte et affectation de moyens pour améliorer l’efficacité de pôle emploi (embauches)
  • Transfert des allocations chômage aux différentes fonctions publiques pour qu’ils embauchent des chômeurs les 6 premiers mois.
  • Aides à l’embauche pour les associations
  • Transfert des allocations chômage aux PME qui embauchent un chômeur pendant le temps ou l’employé à ses droits à l’allocation chômage
  • Lutte contre le temps partiel subit (qui crée de la précarité). Interdiction de faire appel au temps partiel s’il n’est pas justifié.
  • Travail précaire et intérim : doit être limité aux remplacements ou évènements ponctuels. Les autres emplois doivent être en CDI
  • Favoriser les coopératives de salariés associés à la place des grands groupes
  • Interdiction des travailleurs détachés

Fonction publique:

  • La fonction publique est une priorité pour l’état.
  • Il doit être inscrit dans la constitution que l’état n’a pas le droit de faire des économies au détriment de la santé et la sécurité des citoyens
  • Affectation du nombre de fonctionnaires en fonction des besoins de chaque institution.
  • Indexation du salaire des fonctionnaires sur l’inflation
  • Création d’emplois massif dans les secteurs: éducation, culture, sport, associations.
  • Audits annuels indépendants pour évaluer le besoin en ressources
    o Les institutions doivent démontrer leurs performances et s’améliorer chaque année.
  • Limiter au stricte besoin le nombre de hauts fonctionnaires.
    • Diminution de leurs salaires (max 5X le smic)
    • Suppression des avantages en nature des hauts fonctionnaires (logements, voitures de fonction...)
    • Les hauts fonctionnaires perdent leurs droits et ne peuvent plus revenir dans la fonction publique
  • Embauche massive de fonctionnaires pour lutter contre toutes les formes de fraudes (fiscales, sociales...)
  • Indexation des salaires des fonctionnaires sur l’inflation
  • Arrêt des privatisations.
    • Renationalisation:
    • Poste
    • Edf – Gdf
    • Alstom...

Sécurité sociale-santé:

  • Accès aux soins pour tous les français et les étrangers cotisant en France dans la gratuité
  • Renationalisation des mutuelles reprises par le régime général de sécurité sociale
  • ON NE FAIT PAS D’ECONOMIE sur la santé.
  • Réaffectation des moyens nécessaire
  • Redéploiement des services de santé et des hôpitaux sur le territoire
  • Remise en place des dispensaires
  • Médecins généralistes : remise en place des visites à domicile et de créneaux horaires sans rendez-vous au
    cabinet.
  • Nationalisation des laboratoires pharmaceutiques Français
  • Arrêt de la chaine de corruption laboratoires pharmaceutiques ➔ visiteurs médicaux ➔ médecins ➔
    pharmaciens.
  • Investissement dans la recherche
  • Mise en place d’une politique de prévention à grande échelle avec visite de bilan annuelle gratuite
  • Investissements dans les appareils de détection, visualisation, imagerie.
  • Remise en place de visite médicales du travail annuelles.
  • Etendre ces visites aux chômeurs et précaires.
    Inclure dans ces visites la prévention et la détection, l’imagerie médicale
  • Augmentation des numerus-clausus adapté aux besoins des territoires et le déployer aux formations des
    médecins

Entreprises:

  • Dissolution des grands groupes internationaux remplacés par des coopératives de salariés associés (type SCOP).
  • Nationalisation des entreprises stratégique.
  • Augmentation du SMIC à 1500€ net, puis indexé sur l’inflation.
  • Mise en place d’un salaire maximum de 5 fois le SMI
  • Transparence sur les salaires.
  • Obligation de prendre en CDI les emplois en CDD ou intérim pérennisés depuis 18 mois ou plus. Sanctions auprès des entreprises qui utilisent des CDD ou interim pour des besoins constants.
  • Obligation de justifier l’appel au temps partiel.
  • Tous les travailleurs sont syndiqués, et choisissent leurs syndicats
  • Les représentants des salariés siègent au conseil d’administration de l’entreprise avec 50% des voix et un pouvoir de blocage.
  • Temps de travail modulable entre 32 et 40 heures par semaines avec ou sans RTT en fonctions des besoins et aspirations des salariés et des entreprises (exemple 40h payés 35 + 5h RTT ou 40h payés 40h) contrats renégociables périodiquement à la demande des 2 partis.
  • Arrêt du travail le dimanche et les jours fériés pour les secteurs qui ne le nécessitent pas.
  • Interdiction des horaires 5/8 et arrêt 3/8 sauf secteurs précis qui le nécessitent vraiment.
  • Taxation des productions délocalisées (taxes au km + taxe sur le rééquilibrage fiscal).
  • Aides aux relocalisations : Grand plan de réindustrialisation

Syndicalisme négociation sociales:

  • Dissolution des syndicats actuels
  • Obligation pour les syndicats de signer une charte de protections des salariés.
  • Mise en place du mandat impératif et révocatoire
  • Transparence sur la gestion
  • Transparence sur les négociations
  • Transparence sur les comptes qui doivent être publiés
  • Possibilité de révocation des élus en cours de mandat
  • Chaque employé est automatiquement syndiqué et choisit son syndicat.
  • Interdiction des représentants syndicaux qui ne travaillent pas
  • Redonner aux le pouvoir aux organisations sociales et conventions collectives la gestion du droit du travail – avec mandat impératifs et révocatoire sous contrôles populaires
  • Représentation des chômeurs dans les négociations sociales

Retraite:

  • Garantie du système de retraite par répartition.
  • Gestion redonnée aux organismes paritaires
  • Privé :
    • 40 annuités sans distinctions d’âge.
    • Calcul sur les 5 meilleures années
    • Prise en compte de la pénibilité

Immigration:

  • La France doit rester une terre d’accueil. Des règles doivent être définies et respectées, pour assurer le « bien vivre ensemble ».
  • Politique étrangère : Mise en œuvre de politique loyale avec les ex colonies françaises (collaboration avec paiement des ressources achetées à leur juste prix).
  • Aide au développement durable (solaire, éolien, marin, puits..).
  • Aide à l’éducation
  • Mise en œuvre de politique d’assimilation avec définition de notion et de connaissances à acquérir pour les étrangers souhaitant rester en France ou acquérir la nationalité Française.
    • La France a une histoire, une culture, des valeurs, un mode de vie, chaque personne qui prétent vouloir vivre en France (naturalisé ou non), doit s’engager à les respecter.
  • Suppression du droit du sol (l’obtention de la nationalité française doit faire l’objet d’une demande motivée)
  • Mise sous condition du regroupement familial
  • Lutte contre l’exclusion sociale et toutes les sortes de discrimination
  • Déchéance de nationalité et expulsion pour les multi récidivistes
  • Sans papier : il ne doit plus y avoir de sans-papier, leur situation doit être traité

Banlieues:

  • Mise en œuvre d’une réelle politique de redynamisation des banlieues : créer de l’activité par la relocalisation d’activités industrielles, commerce, service (financée par la taxe carbone ou la taxe kilométrique sur les produits achetés) – re-créer des zones de vie avec tous les commerces nécessaires.
  • Réhabilitation des bâtiments (rénovation énergétique)
  • Aménagement du territoire, réaménager les zones à trop forte densité.
  • Réinstauration de la police de proximité
  • Mise en place de brigades militaires dans les «zones de non droit»
  • Drogue : légalisation du cannabis – réaffectation et renforcement des moyens de lutte contre le trafic des drogues dures

Logement:

  • Construction massive de logements sociaux
  • Droit au logement pour tous
  • Surveillance annuelle et sortie de logements sociaux pour les personnes qui ont augmenté leurs revenus et ne rentrent plus dans les critères pour l’obtention d’un logement social
  • Lutte contre le mal logement, les vendeurs de sommeil, réhabilitation des logement insalubres, aides pour la rénovation énergétique des bâtiments.
  • Réquisition des bâtiments inoccupés

Transition écologique:

  • L’écologie fait partie du bien commun
  • Pour chaque décision, l’impact environnemental doit être évalué avec analyse des risques environnementaux.
  • Mise en place d’un grand projet de rénovation énergétique des bâtiments:
    • Sur tous les bâtiments
    • Aides et défiscalisations pour la rénovation des bâtiments privés.
  • Tous les véhicules des services publiques sont électriques ou hybrides.
  • Grands projets de réhabilitation des petites lignes de train
  • Mise en place de lignes de ferroutage pour les grands axes avec obligation de les emprunter pour les transports de marchandise
  • Mise en place d’une vignette pour les véhicules étrangers qui empruntent les routes de France
  • Favoriser les transports en communs dans les villes avec des tarifs intéressants (subventionnés)
  • Favoriser l’agriculture bio qui doit à terme être généralisée?
  • Faire respecter les décisions de la COP 21
  • Equiper les toits de tous les bâtiments publics de panneaux solaires, aides pour l’installation dans les entreprises privées et chez les particuliers
  • Ne plus être dépendants de la chine pour l’achats de panneaux solaires, accompagne les entreprises qui se lancent dans les panneaux solaires
  • Investir dans l’énergie hydroélectrique
  • Créer des sociétés publiques Françaises qui fabriquent des panneaux solaires.

Police:

  • Améliorer les budgets et les équipements
  • Suppression de la BAC
  • Augmenter le nombre d’enquêteurs et améliorer leur qualification
  • Elever le niveau de Formation des policiers
  • Supprimer l’utilisation des LBD et grenades de désencerclement
  • Suppression de L’IGPN, remplacée par une structure indépendante et contrôlée par des citoyensAméliorer les budgets et les équipements
  • Suppression de la BAC
  • Augmenter le nombre d’enquêteurs et améliorer leur qualification
  • Elever le niveau de Formation des policiers
  • Supprimer l’utilisation des LBD et grenades de désencerclement
  • Suppression de L’IGPN, remplacée par une structure indépendante et contrôlée par des citoyens

Armée:

• Retour d’un service militaire

      • Obligatoire pour tous les garçons et toutes les filles
      • Apprendre l’importance d’appartenir à sa Nation sa Patrie et en être fier
      • Apprendre la vie de groupe, le respect la solidarité
      • Connaitre des bases pour se défendre et défendre sa patrie
      • Apprendre le respect la dignité, le bien commun, le « vivre ensemble »
      • Détecter ceux qui sont perdus, et leur proposer un avenir
      • Détection illétrisme ➔ apprentissage lecture, écriture
  • Retrait des troupes des terrains d’opérations où l’intégrité de la France n’est pas en jeu
    Sortie de l’OTAN – Reprise d’autonomie de la France

Politique étrangère:

  • Indépendance du discours de la France
  • La France Parle à tous les pays
  • Doit être un pays clé dans la diplomatie et la médiation de par sa totale indépendance

Ecole-éducation:

  • Changer le fonctionnement de l’école qui doit être basé sur
    • L’expérimentation
    • La découverte
    • L’expression
    • Le travail de groupe
    • Le corps et l’esprit
  • Composition de projets éducatifs bâtis à partir de visites culturelles ou de découvertes pour en détacher des notions sur plusieurs matières.
  • Assurer l’acquisition des fondamentaux écriture lecture, calcul mathématique.
  • Donner du temps et s’adapter au rythme d’acquisition de chaque élève : Pour chaque nouvelle thématique abordée, avoir un temps défini pour venir en soutien de ceux qui sont en difficulté et n’ont pas acquis la notion et dans le même temps proposer à ceux qui l’ont acquise un approfondissement
  • Ne plus imposer aux enfants de rester assis sur une chaise toute la journée.
  • Apprendre aux enfants à cultiver leurs esprit critique, leur capacité d’analyse
  • Cultiver l’envie de découverte et d’apprentissage
  • Remettre l’accent sur les travaux manuels
  • Apprendre à tous les enfants ce qui leur servira toute leur vie:
    • Cuisine
    • Bricolage
    • Ménage – hygiène
  • Donner une place importante à la culture:
    • Danse
    • Chant
    • Musique
    • Théâtre
    • Dessin, peinture
    • Lecture
  • A partir du collège, la découverte connaissance des métiers est une matière à part entière
  • Remettre l’apprentissage au cœur du système éducatif
  • Revaloriser les métiers manuels
  • Ne plus conditionner la réussite des enfants à l’unique aptitude à « écouter un cours, le retenir et le restituer » ➔ valoriser toutes les formes d’intelligence
  • A partir de la cinquième, proposer plusieurs systèmes éducatifs et/ou d’apprentissage en fonction des capacités et appétence des enfants (plutôt manuels)

Culture:

  • Service publique de la culture
  • Gratuité de l’accès à la culture
  • La culture est une part prépondérante de l’éducation et de l’école.
  • Investissements massifs
  • Création d’emplois dans tous les territoires liés à la culture

Sport:

  • Service public du sport
  • Part importante du sport à l’école quotidien
  • Investissement dans des structures sportives
  • Création d’emplois pour les associations sportives
  • Contrôle national des investissements et droits TV liés aux sports médiatisés. Limitation des salaires et rémunérations des sports médiatisés au profits de ceux qui le sont moins

Transport – Route:

  • Remettre en place petites les lignes de train en province.
  • Prioriser le ferroutage pour le transport de marchandise – créer trains qui peuvent porter les camions sur lignes Nord sud est ouest.
  • Investir dans le transport fluvial.
  • Route :
    • Suppression des radars excepté dans les zones où l’infrastructure est dangereuse, et
      seulement en attendant les travaux de réaménagement.
    • Vitesse :
      ▪ Route : 100 km/h
      ▪ 4 voies : 120 km/h
      ▪ Autoroute : 150 km/h
  • Re-nationalisation des autoroutes.
  • Investissement pour la réfection et la modernisation des routes.

Lire la suite

Créé avec YOOtheme Pro